YS Tallia vole la vedette aux vedettes

July 14, 2019

On s’attendait à des vitesses foudroyantes, compte-tenu de la qualité des montures en piste. Certes les courses ont été rapides, mais les conditions météos n’étaient guère favorables à des explosions : venteux, plutôt frais, rien à voir avec la canicule des derniers jours. Et pourtant, YS Tallia, la jument d’Yves Sararazin a fait fi de tous ces obstacles pour donner à H3R un nouveau record pour les juments ambleuses, 1.52.4.

 

Une démonstration

 

Louis-Philippe Roy demeurait modeste après ce triomphe, ce nouveau record : « C’est la jument qui a tout fait le travail. Je n’avais qu’à m’assurer n’être pas emboîtée pour lui permettre de donner sa pleine mesure, ce qu’elle a fait. J’ai laissé tout le monde se placer et je l’ai engagée à l’extérieur sans jamais être vraiment soucieux. Quand j’ai vu Lit De Rose obligée de repousser les assauts de Miss Rockadali, ça faisait encore plus mon affaire. Au final, dans le dernier droit, j’ai entendu le descripteur Guy Lafontaine dire aux amateurs de surveiller le chrono, j’y suis allé pour le record. Pourquoi pas ? Ça fait plaisir à tout le monde, aux amateurs, aux proprios, à l’entraîneur. Une super jument ! »

Louis-Philippe Roy a poussé YS Tallia à un nouveau record de piste de 1.52.4

Pour les amateurs de statistiques, le record appartenait jusqu’à aujourd’hui à My Tallia Ideal, la soeur propre de YS Tallia et il était de 1.54.1. Sa jeune soeur lui a donc retranché une seconde et deux cinquièmes, ce qui est énorme. La jument est entraînée par Michel Allard.

 

Capteur De Reve

 

À sa façon et malgré une position extérieure, Capteur De Reve continue de réécrire la petite histoire d’H3R. Sa victoire d’aujourd’hui en 1.58 pour l’entraîneur Maxime Velaye, le proprio Guy Corbeil et le conducteur Stéphane Gendron était attendue, mais loin d’être certaine. Après tout, il décollait de la 7e position de départ, un obstacle de taille. « Ce qui m’a aidé, d’ajouter celui-ci, c’est l’attaque de Maximuscle contre Seeyou Men, obligeant ce dernier à dépenser une bonne dose d’énergie. Après ce fut plus facile de passer de nouveau à l’attaque. Au milieu du dernier droit, j’étais confiant ! »

Capteur De Reve, champion d’une finale pour la 4e fois de suite à H3R

Pour passer à l’histoire, Capteur De Reve a gagné les finales à 2 ans, à 3 ans, à 4 ans et maintenant à 5 ans. On parle ici de performances remarquables année après année.

 

Atomic Million AM

 

Malgré la présence de LPR sur le sulky de Kinnder Jackson, les amateurs ont continué de faire confiance au protégé d’Alain Martin que Guy Gagnon a magnifiquement conduit une fois de plus. Victoire décisive en 1.55.  Vous voulez savoir si Guy a été inquiété durant le mille qu’il a parcouru de fil en fil avec Jackson dans son dos : la réponse est non! Et Guy d’y aller d’une sentence d’un homme sage et modeste : « Un bon conducteur, c’est bien; un bon cheval, c’est mieux ! » Cela dit évidemment sans rien enlever à personne.

Atomic MIllion AM dans un nouveau triomphe à H3R en 1.55 pour Guy Gagnon

 

Il faut rendre à César ce qui est à César : Atomic a gagné les finales à 3 ans, à 4 ans, à 5 ans et le voici de retour  vainqueur à 8 ans ! Chapeau !

 

Lucky Promesses s’impose

 

Avec LPR à bord pour son entraîneur ici au Québec Francis Richard, Lucky Promesses, maintenant la propriété de Bruno Morin et Danny Genois a profité de l’expertise de son conducteur qui l’a propulsée en avant sans jamais plus regarder en arrière. Un manque aussi désastreux qu’inhabituel de Eau Naturelle n’a pas nui non plus, même si de l’avis de LPR la jument était forte aujourd’hui : « La seule chose que je redoutais vraiment, c’est qu’Eau Naturelle course dans mon dos, mais comme elle a brisé, le défi était moindre. Je croyais pouvoir vaincre YS Suzanne qui a dû travailler à l’extérieur. »

Lucky Promesses l’a eu sa finale à 6 ans, bénéficiant de l’expertise de LPR

 

Tout le reste du programme s’est déroulé rondement, les poulains de 3 ans flirtant avec des chronos de 1.54.2 ( YS Sunshine ) et 1.55.2 ( HP Napoleon ), les pouliches rivalisant dans des efforts de 1.57.4 pour Cooking The Speed et 1.58 pour Moneymakehersmile. L’amble invitation est allé à l’Ontarien Canadian Edition en 1.54.4 pour l’entraîneur Blake Curran. Stéphane Gendron a gagné trois fois, Louis-Philippe aussi.

 

Ce super programme a permis de défoncer les 100 000$ de paris pour la première fois en 2019 et ce sera le retour à la vie normale, si on peut dire, vendredi, sur le coup de 19h.