Tuggingoncredit, haut la main dans le Bombardier

October 6, 2019

Il n’y a finalement pas eu de match dans l’édition 2019 du Lucien-Bombardier, réserveé aux pouliches ambleuses de 2 ans. C’est que la pouliche Tuggingoncredit a été sans pitié pour ses rivales, les distanciant par plus de neuf longueurs sous le fil, dans une randonnée en 1.56.3. C’était à un petit cinquième de seconde du record du tracé pour la catégorie. Guy Gagnon entraîne et conduit cette fille de Up The Credit pour le compte de la Gestion  Louis Latulippe, de la Gestion Bruno Blouin, Guy étant le troisième partenaire dans l’affaire.

 

Un achat à petit prix

 

« Tout le mérite d’avoir déniché cette pouliche à l’encan de London, revient à Claude Beausoleil. C’est lui qui l’a achetée à 5 500$ pour ensuite me l’offrir.Pourtant le petit prix s’explique plutôt mal, car la pouliche est la demi-soeur de Casimir Richie P que nous avons vu plus tôt cette année dans le Prix d’Été. Casimir Richie P a plus de 268 000$ sur ses papiers avec un record pris cette année de 1.49.1. Je ne dis pas que cette pouliche sera aussi bonne, mais elle valait sûrement la peine d’un  essai. »

Des gens heureux au cercle des vainqueurs avec Yuggingoncredit

« C’est moi qui l’ai domptée et qui lui ai donné ses premières leçons, de raconter Guy. Avec la pôle aujourd’hui, j’avais bien l’intention de profiter de cet avantage, d’autant que la pouliche m’avait montré qu’elle pouvait maîtriser le demi-mille. Elle avait gagné à Hanover sous les deux minutes. Je savais qu’elle pouvait se tirer d’affaire ici. Elle m’a agréablement surpris. C’est tout un mille aujourd’hui, une nouvelle marque pour elle. Je pense qu’on peut être satisfait de cet effort. » C’est Mia Culpa de l’entraîneur Jean Tourigny qui a arraché la 2e place pour Roland Trudel avec Jocelyn Gendron aux guides.

Fin seule sous le fil, Tuggingoncredit, avec Guy Gagnon, en 1.56.3

Volare, maître des lieux

 

Quand René Allard a laissé à son paternel Michel le trotteur de classe Volare, c’était pour qu’il gagne des courses. Et croyez-en ceux qui l’ont vu aujourd’hui, Volare, un fils de Conway Hall avec un record personnel de 1.52.4 pris l’an passé à Pocono, n’a pas eu besoin de tous ses talents pour maîtriser le peloton d’aujourd’hui. Une balade en 2.00.2 a suffi pour tenir à distance la compagnie.

 

Pour Tyler Jones, ce fut un cadeau du ciel : « J’avais déjà eu du succès avec la jument de M. Allard Missionoftheheart ( un retrait tardif aujourd’hui ), c’est une très bonne trotteuse, mais là, c’est tout un trotteur que j’ai eu la chance de conduire aujourd’hui. Toute une machine. Inquiété ? Pas vraiment. Quand je lui ai retiré ses bouchons d’oreilles en prenant le dernier tournant, il m’a vraiment impressionné. Tout un trotteur ! » Guy Lafontaine nous l’a d’ailleurs chantonné sous le fil….

Superbe Volare, gagnant chez les trotteurs aujourd’hui, en 2.00.2

Maracasso l’indomptable

 

Qui arrêtera le cheval conduit et entraîné par Carol Voyer ? Certains ont pensé qu’aujourd’hui, il trouverait chaussure à son pied en Histoire Enchantee, mais ce ne fut pas le cas, d’autant que celui-ci devait composer avec la 7e position. Un mille encore éclatant en 1.54.4, sa 9e victoire de la saison, sa 8e à H3R. Écurie Alpha de Metabetchouane doit se féliciter d’avoir confié le cheval à Carol. Incidemment, celui-ci a aussi mené à la victoire Feu D Artifice, pour une 1ère en 18 départs en 2019, une jument fraîchement débarquée aussi chez Carol. Elle frappait à la porte de toutes ses forces, puisqu’elle avait eu la distinction de trois deuxièmes places consécutives avant sa victoire d’aujourd’hui.

Maracasso et Carol Voyer, de nouveau vainqueurs aujourd’hui en 1.554.4

 

 

Un programme réussi que celui d’aujourd’hui avec une météo menaçante, mais qui n’a finalement fait que ça, menacer, sans s’exécuter. On passe à une autre étape avec encore cinq programmes à venir.