Talbotcreek Suzie fait amende honorable

June 8, 2019

Bien vue des parieurs la semaine dernière, la jument Talbotcreek Suzie avait déçu avec une sixième place, après avoir mené le bal jusqu’à la demie. Au poteau du trois quarts, l’énergie commença à manquer et elle n’était plus du rendez-vous sous le fil. Ce soir, il en fut tout autrement dans un fil en fil dont l’issue n’a pas fait de doute. La jument, propriété de François Morin, entraînée par Yves Tessier et conduite par Stéphane Brosseau, s’est imposée avec une relative facilité, en 1.59.

 

Elle peut faire mieux !

 

Tant le conducteur que l’entraîneur n’en démordaient pas : cette jument peut faire mieux et gagner de façon plus convaincante encore : « Nous avons été chanceux de l’emporter ce soir, d’affirmer Stéphane, puisque la jument n’était pas à son mieux. En temps normal, lorsqu’elle mène comme ce soir, elle est en mesure d’aller pas mal plus vite et de terminer son mille avec force. Ce ne fut pas le cas ce soir. Elle ne fonçait pas dans le dernier droit. Nous avons été chanceux que des adversaires ne viennent pas l’attaquer et terminer avec force. »

Talbotcreek Suzie et Stéphane Brosseau s’imposent dans la meilleure classe de trotteurs

Effectivement, la seule qui aurait pu menacer Talbotcreek Suzie, Missionoftheheart, était dans son dos, incapable de sortie de là, emboîtée comme on dit dans le jargon. Elle n’a pu faire mieux que de tenter une faufilade par l’intérieur, mais trop peu trop tard. Elle aurait mérité un meilleur sort, ceci dit sans rien enlever à la gagnante. Dernière précision : Talbotcreek Suzie a trotté son dernier quart en 31.2,  bien loin normalement d’une performance de premier plan. C’est Holiday Party qui est venu terminé deuxième.

 

Ce bon vieux Cliff Drummond en 1.56.

 

Il est maintenant âgé de 11 ans, ce bon vieux Cliff, mais il a encore le coeur à la bonne place. Il amblé ce soir un mille comme à ses beaux jours à H3R, au temps de sa jeunesse et de sa fougue. «  Quel bon guerrier, de s’exclamer en choeur Guy Gagnon, entraîneur et conducteur et Yves Ringuet, co-propriétaire. !  Ce cheval a le coeur à la bonne place. Quand nous l’avons acquis, dans un épreuve à réclamer 7000$, puis 8500$, il n’allait pas aussi bien. Mais depuis il s’est bien repris. Je me demandais comment il se comporterait sur le demi-mille trifluvien, de raconter Guy Gagnon. Il m’a agréablement surpris, d’autant qu’avec la 9e position de départ, c’était encore moins évident. C’est un cheval nettement plus à l’aise quand il dirige la circulation, mais il m’a impressionné ce soir, en venant de l’arrière. »

Comme à ses beaux jours, Cliff Drummond vainqueur en 1.56 avec Guy Gagnon

3e de suite pour Stpattysday

 

Sylvain Côté était évidemment bien heureux des performances de sa trotteuse maintenant âgée de 4 ans., Elle en était ce soir à sa 3e victoire consécutive avec Simon Delisle aux guides. Cette fille de Majestic Son a fait un peu mieux à chacun de ses départs chez nous :  victoire en 2.03.1, puis en 2.02.4 et ce soir, 2.01.4. Elle a d’ailleurs dû se battre puisque Michel Audet et son Mr Logan Mirox tentait un fil en fil. C’est le bon vieux Chinnys Wings qui est venu finir second.

Stpattysday, une 3e de suite avec Simon Delisle aux guides pour Sylvain Côté

 

On soulignera aussi la première victoire en carrière de la pouliche Jazz de David Barrette et Louis-Philippe Turcotte, un encourageant mille en 1.58.3, de fil en fil, avec un Pierre-Luc Roy déterminé aux commandes. Première victoire en carrière aussi pour Orlys Fury et Richard Simard, une affaire de 2.03, au trot. Pour Pierre-Luc Roy, un doublé ce soir.

Pierre-Luc Roy donne à Jazz sa première victoire en carrière

 

Prochain rendez-vous aussi tôt que dimanche prochain, sur le coup de 13h.