Stéphane Gendron démarre en force avec cinq victoires

May 5, 2019

Par Daniel Delisle

Tous les astres étaient alignés en ce splendide dimanche d’ouverture à H3R : une météo enfin clémente, quasi estivale, des chevaux prêts à relever le défi, des entraîneurs récompensés pour leur labeur du dernier hiver, bref, tout concourait à faire de ce premier rendez-vous, un succès. Et un succès, ce fut. Stéphane Gendron est celui des conducteurs qui s’est le plus démarqué, ( et comment ! ) enregistrant pas moins de cinq victoires, chaque fois avec des chevaux d’entraîneurs différents; rien de moins finalement que la moitié des courses !

Mister Big Top

8; Mister Big Top; Gendron Stephane; 1:57.3; 2019-05-05

Aux dires de son entraîneur Yves Tessier, son cheval, Mister Big Top, s’amenait à H3R avec plusieurs atouts en sa faveur, même si les parieurs lui avaient préféré HP Patriote, plutôt discret dans cette course. Toujours est-il que pour Yves Tessier « son cheval avait l’avantage d’avoir déjà couru sept fois en 2019, d’avoir aussi la pôle  et d’aimer la chaleur plus que le froid. » On ne saurait le blâmer.  Gendron a mené une course tout en attente, saisissant le moment propice pour passer à l’attaque, bien blotti le long des cônes.

« Vous pensez peut-être que ce fut facile, de dire Stéphane, mais ce ne le fut pas. Au fait, je trouve que c’est rarement facile quand on veut décrocher la victoire. Personne ne te fait cadeau de la victoire, tu dois la mériter. Ton cheval aussi bien sûr. »

Mister Big Top n’est pas étranger à la victoire, puisque en 2018 il a gagné huit pour des gains avoisinant les 40 000$., De ces huit victoires, trois ont été acquises à H3R. Ce fils de Mister Big est la propriété de François Morin. Le chrono fut de 1.57.3 et Chaleurs AD a terminé second après avoir poinçonné lui-même les fractions.

Jamigo au trot

« À la fin de la dernière saison, Manon ( Lamothe ) et moi avons décidé d’accorder un long repos à notre vaillant guerrier, Jamigo. Croyez-le ou non, il a maintenant 11 ans et il n’a jamais eu le moindre répit dans sa carrière, si ce n’est quelques mois après sa campagne de 2 ans. Probablement que ce repos lui a fait le plus grand bien, même si aujourd’hui, je m’accordais bien peu de chance de victoire. Sérieusement, je me voyais 5e ou 6e. Mais il a bien démarré, ce qui n’est pas vraiment sa spécialité, et il s’est retrouvé en bonne posture, 3e le long des cônes. »

2; Jamigo; Laflamme Daniel; 2:00.2; 2019-05-05

« Puis, c’est comme si tout le monde s’était donné le mot : le cheval qui me précédait ( Lagerfeld ) a brisé en montant au quart, puis tard dans le mille, le meneur Wildwild Men en a fait autant. Je me suis presque retrouvé premier par défaut et mon cheval a réussi à garder les devants jusque sous le fil. La victoire, je vais la prendre, parce que je ne suis pas sûr qu’il peut battre les adversaires d’aujourd’hui, très souvent. C’est un bon début. »

Pour revenir à Stéphane Gendron, il a eu la distinction de gagner la première course de l’année, avec Gutsy Greg (  Joel Gagnon ),  il a surpris avec le trotteur SG Goliath King ( André Champagne ) avec un retour de 13.10$, a réalisé un fil en fil impeccable avec la pouliche Better Now ( Pierre Ouellette ) pour conclure l’après-midi avec le cheval de Claude Duhaime, My Lucky Blue Jeans, un beau billet de 14$.

9; Better Now; Gendron Stephane; 2:00.1; 2019-05-05

La glace est maintenant brisée pour tout un chacun, homme à chevaux, officiels, membres du personnel et amateurs. On se tourne désormais vers le prochain rendez-vous, dimanche, 12 mai, sur le coup de 13h.