Pluie de nouveaux records à H3R

September 1, 2019

Un petit compte rapide sur les gagnants des onze courses disputées cet après-midi à H3R permet de constater que plus de la moitié , sept en fait, de ces mêmes gagnants se sont donné un nouveau record, quelques-uns choisissant d’y aller d’une toute première victoire en carrière. Dans ce dernier cas, soulignons Master Gale ( Jérôme Lombart ) et Gatsby Panic ( Francis Richard ). Super après-midi au cours duquel de nombreuses fins de courses furent hautement contestées.

 

Maracasso, une 6e en 2019 à H3R

 

S’il y a des revirements de forme à souligner au cours de cette campagne qui entre dans son dernier droit, il faut tout de suite mentionner la métamorphose de l’ambleur des Ecuries Alpha de Metabetchouan, Maracasso de l’entraîneur conducteur Carol Voyer.  D’une saison en demi-teintes en 2018 : 21 (2-1-0 ) pour 6 274$, voici que ce fils  de Lis Mara présente cette année, la fiche suivante : 17 (6-2-2) 13 243$. Sa victoire de ce jour en 1.54.2 représente en plus son meilleur temps gagnant de la saison. Belle façon de se signaler et d’attirer l’attention. Avec ses six victoires, il pourrait être facilement en liste pour le titre de meilleur ambleur à H3R. Chapeau à ce grand travaillant qu’est Carol !

Maracasso, vainqueur pour une 6e fois à H3R en 2019 pour Carol Voyer

UF Dragons Rocket, ouf !

 

Pascal Bérubé avait un plan précis avec le cheval de François Morin, entraîné par Yves Tessier : prendre les devants et tenter un fil en fil. La tactique a fonctionné parfaitement tant et si bien que ce valeureux guerrier qu’est UF Dragons Rocket l’a emporté en 1.54.4 avec encore des réserves, selon Pascal. « Avec de très bons chevaux à mon extérieur, je voulais prendre les devants absolument. DJ Power n’a pas été une proie facile (27.1) mais une fois en avant, j’ai pu faire relaxer mon cheval. Quand Atomic Million s’est présenté, je l’attendais de pied ferme et il n’a pas passé.  Dans l’entrée, je l’ai juste commandé un brin et il a pris deux longueurs sur DJ Power, toujours dans mon dos. »

UF Dragons Rocket, le meilleur dans un amble Préféré 1 & 2

 

Pour les amateurs, ce fut une des bonnes courses de l’après-midi, alors qu’en montant aux trois quarts, vous aviez UF Dragons Rocket dans la pôle, Atomic Million dans le 2e chemin et le fougueux Kinnder Jackson dans le 3e. Une lutte de titans, belle à voir.

 

Jimbelina revient en forme

 

Rencontré au paddock, immédiatement après la course, le proprio de la jument Jimbelina était fort heureux de retrouver sa bête. « C’est beau l’Ontario et les belles bourses, mais il y a une saveur particulière quand les chevaux courent chez nous. Je voulais voir aller ma jument. Là-bas, ils avaient détecté un petit problème que nous allons tenter de résoudre ici, avec des gens qui connaissent bien la jument. Aujourd’hui, elle a surtout amblé un bon dernier quart et c’était plaisant à voir. » Chrono de 1.55.4 avec Jean Tourigny comme entraîneur et Jocelyn Gendron aux guides.

Jimbelina, victorieuse à son retour chez elle, devant un coriace Surf Report

 

Kinnder Big Boss apprend bien

 

Denitza Petrova nous avait prévenus; elle voulait que son poulain prenne de l’expérience et c’est précisément ce qu’il a fait aujourd’hui. Victoire de fil en fil en 1.58.4, un nouveau record, mais surtout une nouvelle façon de faire : « Avec les finales de la semaine prochaine, j’ai bien aimé voir le poulain courir en avant pour la première fois de sa jeune carrière, de dire Pierre-Luc Roy. Ce sera un atout de plus dans son jeu. Il a travaillé fort pour ce faire, prendre les devants, céder le pas à Rock And Twist, les reprendre, repousser une rapide poussée de Solid Man à la demie et le garder là, à ses côtés jusque dans le dernier droit, vainqueur. Bien content de tout ça ! »

Kinnder Big Boss, convainquant gagnant, lui un poulain de 2 ans

 

Donc pour résumer de très bons milles en ce splendide dimanche d’allure automnale avec de très bonnes courses, de très bonnes fins de courses surtout et bien des gens heureux. Prochain rendez-vous, dimanche le 8 septembre pour les finales des Coupes avec près d’un demi-million à l’enjeu.