L’increvable Hooter Shooter

October 13, 2019

Marc-André Simoneau n’en démord pas : s’il y a dans son écurie un cheval sur lequel il peut compter semaine après semaine, c’est bien Hooter Shooter, auteur ce dimanche d’une 8e victoire en 2019, une 7e à H3R, dans un chrono remarquable de 1.55.4. Comme à son habitude, ce fils de Badlands Hanover a remonté le peloton pour prendre la mesure des chevaux de l’épreuve principale, une course réservée aux Préférés 2. Stéphane Brosseau était aux guides.

 

Régulier comme une horloge

 

Marc-André, tout au long de sa carrière en a vu des chevaux de toutes sortes, mais pour lui, Hooter Shooter est bien spécial parce qu’il ne fait jamais de mauvaises courses : « C’est un cheval sur qui un entraîneur peut compter car il apporte à chaque fois qu’il prend le départ, sa contribution. Il ne gagne pas toutes ses courses, mais il se bat toujours, et peu importe la qualité de l’oppositon. Je pense qu’en une cinquantaine de départs à H3R depuis deux ans, il n’a jamais raté un chèque. Il courait parfois contre de très bons chevaux, mais il sait toujours tirer son épingle du jeu. »

Hooter Shooter prend la mesure de Surf Report en 1.55.4

 

« C’est une sorte de spécialiste du demi-mille. Il adore les détours ! Curieusement, si vous l’amenez sur une plus grande piste, il ne sera pas meilleur. Vous savez que, quelle que soit sa position au demi-mille, il l’améliorera. Il adore le dernier droit. » Et c’est exactement ce que Hooter Shooter a encore fait aujourd’hui. Septième sur huit au quart de mille, il était premier sous le fil, une demi-longueur devant Surf Report, qui bénéficiait enfin d’une position de départ intéressante. Le favori de l’épreuve, Histoire Enchantee s’est attaqué au meneur Kinnder Jackson au demi-mille; mal lui en prit. Bref, une course typique de Hooter Shooter.Avec ce 7e triomphe à H3R, le cheval de Marc-André se pose un candidat intéressant pour le titre de l’ambleur de l’année.

 

Kinnderunbelievable en progrès

 

On n’avait pas vu la gagnante des trotteuses de la Coupe des Éleveurs depuis sa victoire du 9 septembre. Une petite balade à Mohawk au cours de laquelle elle a poinçonné un mille en 1.55 confirmait ce qu’on pouvait penser : elle est bonne, cette pouliche. « Je trouve qu’elle progresse bien, de dire Denitza Petrova, elle s’améliore. Les débuts n’ont pas été simples; elle a eu son lot de problèmes, mais maintenant elle est lancée.  Sa progression par rapport à sa saison comme 2 ans est notoire. C’est un peu le cas des Archangel en général, d’après ce que j’ai pu observer. Son mille en 2.01 d’aujourd’hui a été solide. Pour sa première fois de sa jeune vie, elle affrontait des trotteurs et des trotteuses d’expérience, mais elle ne leur a rien cédé. Un fil en fil brillant. »

Kinnder Unbelievable filant gracieusement vers la victoire en 2.01

C’est Pierre-Luc Roy qui guidait la pouliche. Au fait, elle est la demi-soeur de Kinnder Dangerous, ce qui constitue en soi une bonne référence et de la 2 ans, Kinnder High  Class, 2e dans la finale de la Coupe de l’Avenir. On peut comprendre Denitza d’aimer sa poulinière, Majestic Joy, une Majestic Son.

 

De belles fins de courses

La 5e course qui mettait en vedette des non-gagnants d’une course a certainement mis en scène la plus belle fin de course de la journée. Les quatre premières places tenaient dans trois quarts de longueur. Huit pouliches et juments se disputaient la victoire et c’est finalement Old Fashion Gal qui a prévalu, un nez devant Kiss Me Bad et Steven Gagnon, toujours à la recherche de sa première victoire professionnelle. C’est passé bien près, mais finalement Jocelyn Gendron et Old Fashion Gal, une figure relativement nouvelle chez Sylvain Gagnon, l’a emporté. Siboney et Jazz complétaient le quatuor vainqueur, dans une finale à l’emporte-pièce. Des courses comme on les aime. La 4e course aussi, avec la victoire de Articular et William Roy a résulté en une fin serrée.

Old Fashion Gal #4 prend la mesure de Kiss Me Bad dans une fin de course très serrée

 

Pascal Bérubé et Stéphane Gendron ont réalisé des doublés aujourd’hui, Pascal se signalant en gagnant le pari-double, tandis que Stéphane menait à la victoire son nouveau protégé, Take The Deal, à son meilleur effort en 2019 1.56.2 et le vétéran Akoya dans la 10e et dernière course. Beau dimanche après-midi pour un programme automnal réussi.

Journée parfaite d’automne à H3R