L’extraordinaire National Debt à H3R dimanche

November 2, 2019

Pour une surprise, c’en est une très belle avec la présence du redoutable cheval de François Morin, National Debt, présent dimanche dans une course réservée aux Préférés 1 et 2. National Debt, c’est treize victoires pour l’année en cours et plus de 80 000$ en bourses. Un cheval d’exception que M. Morin a acquis en juin 2017 de Carl Duguay.  Pour l’occasion, il fera la lutte à cinq rivaux dont son tombeur Maracasso, dimanche dernier à Rideau. Une super course donc à prévoir.

National Debt en action avec Jocelyn Gendron

La petite histoire

 

National Debt avait été acheté à l’encan de Harrisburg en novembre 2012 par le conducteur-entraîneur de l’ouest, Kelly Hoerdt pour la somme de 17 000$. Le cheval a peu couru à 2 ans, que quatre départs, mais assez pour savoir qu’il avait un certain talent avec une victoire en 1.54.2 en Alberta. À 3 ans, il participe à plusieurs épreuves importantes comme le Meadowlands Pace, le Milton, le Diplomat avec des succès relatifs. C’est cette année-là cependant qu’il prend son record à vie  de 1.49.4 en Ohio à Northfield Park, donc sur une piste d’un demi-mille. Pour les années subséquentes, il passe beaucoup de temps dans l’écurie de Ron Coyne, puis de Tony Alagna, puis de René Allard, enfin chez Nick Clegg avant d’aboutir chez Carl Duguay.

National Debt et Rob Shepherd à Flamboro

Le cheval, on s’en souviendra, avait gagné son seul départ pour Carl  à H3R, le 11 juin 2017 en 1.58.4. Après cette course, François Morin fit une offre à Carl et le fils de Allamerican Native court depuis ce temps pour les entraîneurs de François, Yves Tessier et Colin Johnson.  Imaginez, en un peu plus de deux saisons, il a gagné 34 fois pour le proprio beauceron. À vie, on parle de 52 victoires et des gains qui dépassent le demi-million. Pas de doute, National Debt est un cheval d’exception. Ses fins de courses à l’emporte-pièce sont devenues sa marque de commerce, spécialement à Rideau, son hippodrome de prédilection.

 

« J’ai eu une année remplie d’adversités en 2019. National Debt est une heureuse exception pour moi. Mine de rien, quand tu connais plein de succès, de préciser François, comme en 2018 et que l’année suivante, les choses se passent moins bien, ce n’est pas facile à vivre. J’avais acheté de jeunes chevaux en 2018 et ça ne s’est pas bien passé. Deux de mes chevaux ont subi des blessures qui les a éloignés de la compétition comme Flying Isa N et SG Goliath King. En général, les tirages au sort pour les positions ne m’ont pas été favorables aussi. Bref, plusieurs petites choses qui finissent par en faire une grande ! »

National Debt

 

 

Maracasso

 

Pourtant, dimanche, la lutte promet d’être féroce. Maracasso, le protégé de l’Écurie Alpha de Metabetchouane, est dans une forme éclatante. Il vient d’aileurs de battre National Debt sur son territoire à Rideau, dimanche dernier, par plus de deux longueurs sur une piste bonne, ralentie de 2 secondes. À première vue, le demi-mille semble favoriser le cheval de Carol Voyer, un démarreur exceptionnel. Et National Debt devra aussi composer avec Hooter Shooter, un compétiteur qui, comme lui, se spécialise dans les fins de courses spectaculaires.

Carol Voyer et son bolide, Maracasso

Ajoutez à ces ingrédients déjà explosifs un Surf Report et un Histoire Enchantee, et vous avez là les ingrédients d’une course prometteuse. Ce sera à la 7e.

 

Les trotteurs, pas en reste

 

La 3e course mettra aux prises les meilleurs trotteurs disponibles. Un peu comme dimanche dernier, à cette différence  près qu’on y a inséré Talbotcreek Suzie et que Seeyou Men en sera à une 2e sortie. Tout cela sera-t-il suffisant pour menacer Capteur De Reve ? Bonne question. Si Volare demeure au trot, il pourrait lui aussi mettre du piquant dans une course animée par d’excellents trotteurs.

Seeyou Men, un participant de choix dans le trot dimanche

 

Une saison qui s’achève

 

Au secrétariat des courses, on fait l’impossible ces jours-ci pour satisfaire le plus grand nombre possible de chevaux : des 92 inscrits, 88 prendront le départ, plus un éligible. C’est vous dire ! Ce programme du dimanche 3 novembre sera le 40e et avant-dernier. On surveillera aussi attentivement le comportement de certains chevaux qui sont sur une bonne lancée, comme Soleil Gretzky ou Angelo Benjo, pour n’en nommer que deux.  Guy Lafontaine sera aux commandes et vous fera part de ses pronostics peu avant le signal du premier départ, prévu pour 13h. Beau temps, mauvais temps… et c’est gratuit !