L’entraîneur Maxime Velaye roule à fond

August 29, 2019

Les chiffres ne veulent pas tout dire tout le temps, mais parfois il faut leur prêter attention comme ces jours-ci, alors qu’il ne faut pas être très malin pour se rendre compte que les chevaux entraînés par Maxime Velaye se distinguent. Et pas seulement à H3R, leur lieu de prédilection, mais aussi chez nos voisins de Rideau. En chiffres, voici donc un aperçu de ces succès notoires :  depuis le 1er août, les chevaux de l’écurie ont pris part à 33 courses, ici ou à Rideau et les résultats se lisent comme suit : 33 (12-7-5 ) pour une moyenne de 73% des départs sur le podium.

 

Capteur De Reve et Lit De Rose, chefs de file

 

Faire le tour de tous les chevaux de l’écurie dont le propriétaire est Guy Corbeil et dans une moindre mesure, Détermination, pourrait s’avérer fastidieux. En revanche, il saute aux yeux que les chevaux âgés que sont Capteur De Reve et Lit De Rose connaissent de très bons moments. Capteur De Reve vient de vaincre trois fois de suite l’élite à Rideau et à H3R, venant à un petit cinquième de seconde de son record personnel de 1.55 pris à 3 ans. Sa dernière victoire, dimanche, à Rideau, ne faisait pas de doute, même de la 8e position. Ses gains pour l’année s’élèvent maintenant à plus de 32 000$.

 

De son côté, Lit De Rose, que nous verrons à l’oeuvre demain, dans la 9e course, réservée aux juments, vient de se donner un tout nouveau record à vie de 1.53. à Rideau le 4 août dernier. Elle décollera de la 8e postiion avec son conducteur régulier Stéphane Gendron. Lit De Rose est cette jument qui avait gagné la finale de la Coupe de l’Avenir à 2 ans, puis avait connu une année en dents de scie à 3 ans. Cette année, dans la Série québécoise, elle a terminé 2e à YS Talia, ce qui n’est pas une honte en soi. On parle de plus de 21 000$ dans son cas en 2019. C’est une fille de Leader Bayama, d’une mère, Intense, une Shanghai Phil.

Lit De Rose et Stéphane Gendron filant à vive allure dans le dernier droit

Selon Maxime « la jument est plus polyvalente qu’il peut sembler. Oui, elle gagne des courses en avant, mais elle a aussi démontré cette année, qu’elle peut revenir de l’arrière. Côté maturité, c’est plus son passage de 3 à 4 ans qui a été perceptible, plus que le passage de 2 à 3 ans. Demain, il va lui falloir travailler fort avec la 8e position. »

 

La relève

 

Il ne faudrait pas se surprendre que l’écurie que dirige Maxime connaisse aussi du succès le 8 septembre prochain. Certaines catégories laissent entrevoir de bonnes chances sinon de victoires, du moins de bons résultats. On pense à Eclat De Rire  et Retour au Jeu dans la catégorie de ambleurs de 2 ans, à Babidibou chez trotteurs du même âge et Miss Sofia chez les trotteuses; du côté des 3 ans, ce sera surtout au trot que les chances de distinction sont bonnes avec la trotteuse Cor Leo et le trotteur El Bleu. Bref, de quelque côté que l’on voit la chose, si août a été un bon mois, septembre aussi risque d’être intéressant. Elsa Richer et Clément Lauzon apportent leur aide à Maxime dans la préparation  de cette flopée de jeunots.

Babidibou, tout au trot, dans une poussée caractéristique

 

Esprit Dequipe reprend vie

 

Le début de saison de la pouliche de Cassandra Lecourt, Esprit Dequipe, a plus d’une fois défrayé la manchette. C’est que la pouliche de 3 ans avait débuté sa saison avec cinq victoires d’affilée avant d’être malencontreusement écartée de la compétition au moment crucial de sa saison. Un séjour à St-Hyacinthe lui a permis de recouvrer la santé, non sans affecter son rendement en piste après un mois d’absence. Mais voici que son dernier départ, le 23 août, laisse à penser que la pouliche revient tranquillement à son meilleur niveau : 3e, chrono de 1.58.1 de la 8e position. Elle revient à l’action demain, dans la 10e course, et pourrait bien retrouver le sentier de la victoire de la 2e position avec son conducteur régulier Tyler Jones aux guides.

Retour à la grande forme de Esprit Dequipe dans la 10e course ?

 

Ce ne sont là que deux des courses intéressantes de la soirée, une soirée dite régulière, la dernière pour un vendredi, de la saison 2019. Le premier départ est prévu pour 19h avec l’entrée en scène des collègues Lafontaine et Paquet à 18h30.