Jeunes et moins s’éclatent

June 9, 2019

Ah! La chaleur tant attendue ! Elle était enfin au rendez-vous cet après-midi  au coeur du Québec, avec un beau mercure qui percolait autour de 25 chauds degrés. Et les chevaux, jeunes et vieux l’ont vite ressentie et appréciée. Résultats ? De nouveaux records personnels et des chronos à faire frémir. Une piste super rapide pour laquelle on doit rendre hommage à la petite équipe qui s’en occupe, Sylvain Blais et compagnie.

 

Les jeunes

 

D’abord Lovelouguys, la pouliche de Louise Mallard, une victoire en 1.57.4 avec Stéphane Gendron aux guides pour Serge Houde. Et en prime, une belle histoire, racontée par sa propriétaire, Louise : « J’ai des problèmes de santé majeurs et je me cherchais quelque chose pour me raccrocher à la vie. Une jument poulinière, pleine, voilà me suis-je dit, mon remède idéal. Sans prévenir mon conjoint Serge Houde, j’ai loué la jument Lady Juniper N de Serge Nadeau, gestante de son étalon Windfall Blue Chip. Et je me suis retrouvée une raisonde vivre et de survivre ! »

Lovelouguys de Louise Mallard s’amène seule au fil avec Stéphane Gendron

«  J’ai assisté la jument dès les premiers instants de vie de Lovelouguys. Je l’ai aimée aussitôt née jusqu’à aujourd’hui. C’est mon bébé, en quelque sorte ! Je l’ai vue grandir, j’ai vu Serge lui donner ses premières leçons, et j’ai tout de suite su qu’elle avait du talent. » Chose corroborée par Serge Houde, en des termes, disons, moins emportés !

 

Pour Serge Nadeau, pas de surprise aussi. La jument, Lady Juniper N, possède une marque de 1.52 et elle est bien conformée. Quant à son géniteur, Windfall Blue Chip, avec une récolte somme toute modeste en nombre, on voit poindre de beaux talents ce printemps. Tout ça pour dire que Lovelouguys, avec son mille record en 1.57.4 n’étonne pas outre mesure tous ceux qui connaissent la pouliche et son histoire. Bravo !

 

Esprit Dequipe aussi épate

 

Pour une 3e victoire consécutive, Esprit Dequipe, la pouliche de Cassandra Lecourt, n’a pas lésiné elle aussi. Son mille en 1.58.4 était aussi un tout nouveau record à vie, trois grosses secondes de mieux que sa dernière victoire, avec Tyler Jones aux guides.  Beaucoup de tempérament,racontait Cassandra la semaine dernière, beaucoup de talent aussi, elle en a fait montre aujourd’hui.

Esprit Dequipe de Cassandra Lecourt en 1.58.4 avec Tyler Jones

 

AR Lancelot s’amuse

 

Un autre qui connaît des débuts fracassants, c’est le poulain d’André Rousse, AR Lancelot, auteur ce jour d’une troisième victoire en quatre départs. Et comme on dit dans le jargon du paddock, « sur les breaks ». Ce n’est pas joli comme expression mais ça traduit bien un fait. Une demie toute en douceur en 1.01.1 et un retour à la maison sur les chapeaux de roue en 58.2, dernier quart 29.3. Jocelyn Gendron a promis qu’il ferait beaucoup mieux la prochaine fois ! Et Jocelyn en a vu d’autres.

Jocelyn Gendron pousse AR Lancelot à la victoire pour André Rousse

 

Incidemment, ce fut un après-midi lucratif pour Jocelyn, son cousin Stéphane, mais surtout pour le champion défendant, Stéphane Brosseau, lui, auteur d’un triplé.  Deux belles victoires pour l’entraîneur Marc-André Simoneau ( Hooter Shooter 1.55.4 et Darth Bader 1.56.2 ); le 3e gain est venu de la trotteuse de François Morin, entraînée par Michel Audet, Massmade en 1.59.

L’étoile du jour revient à Stéphane Brosseau avec trois victoires, dont Darth Bader en 1.56.2

 

L’épreuve principale fut l’affaire de Appleby Hanover ( Michel Allard et Stéphane Gendron ) , 1.55.2 devant un Surf Report de retour à la belle forme après un court repos. Bref un après-midi exceptionnel en vitesse avec un beau mélange de favoris et de négligés. Dimanche prochain, qu’on se le dise, ce sera le début de la Série québécoise à l’amble. Le spectacle devrait être à la hauteur.

Appleby Hanover de l’écurie Allard a remporté l’épreuve principale en 1.55.2 pour Stéphane Gendron