Intense, le nom approprié

November 15, 2019

Les amateurs de courses du Québec, une fois la saison à H3R terminée, et souvent aussi durant celle-ci, jettent régulièrement un coup d’oeil averti sur ce qui se passe à l’extérieur, particulièrement dans la province voisine de l’Ontario. Et ils n’ont pas été sans remarquer les succès répétés et remarquables de deux produits authentiques de l’élevage québécois, Lit De Rose et Esprit Dequipe. Une étude minutieuse nous dit en plus que ces deux-là ont beaucoup plus en commun qu’on ne pourrait le penser. Voyons voir !

 

Intense

 

Voici, une jument, Lit De Rose, propriété de son éleveur Guy Corbeil et une pouliche, Esprit Dequipe, propriété de Cassandra Lecourt, élevée aussi par Guy Corbeil, les deux étant issues de la même mère, Intense, toujours active dans le cheptel de son éleveur. Or, à première vue, on peut se demander qu’est-ce que cette Intense avait de particulier pour que Guy la garde dans son groupe de juments poulinières. «  C’est vrai, dira-t-il, qu’à première vue Intense n’a pas des statistiques particulièrement brillantes. Une marque de 1.57.1 à H3R et quelques dizaines de milliers de dollars. Mais, c’était une jument affublée de problèmes de tendons sévères qui, lorsqu’on réussissait à l’en soulager, possédait toute une pointe de vitesse, avec une allure ( gaite ) quasi parfaite. Voilà pourquoi je l’ai gardée. »

Intense, mai 2013, avec Jean-René Plante aux guides

Guy de s’empresser d’ajouter ceci : « Mais au delà de ses talents individuels, Intense est surtout la fille de Excitante, une des juments les plus dominantes en son temps dans les épreuves du Circuit Québec comme en témoignent ses 91 départs, 33 premières, une marque de 1.54.4 prise à Montréal et des gains de plus de 645 000$. Voilà pourquoi Intense, méritait d’ëtre gardée . » Et voilà aussi pourquoi, pourrions-nous ajouter, Intense produit des rejetons de qualité.

 

Lit De Rose

 

La jument de Guy Corbeil fait actuellement fureur sur le circuit du WEG.  Elle est en train de boucler une année remplie de succès et ses récentes sorties à Mohawk, manifestent un talent certain. Lit De Rose, en date du 11 novembre, présente une fiche de 14 ( 6-4-2 ), avec des gains de plus de 58 000$ et un record de 1.50.3 pris à Mohawk il y a quelques semaines. C’est une fille de Leader Bayama et avec  Rebeka Bayama ( 1.48.3, 731 000$ ), elle est désormais une des juments les plus rapides produites au Québec. On peut ajouter à ces deux-là, la jument de Serge Nadeau, Ferrari Sena avec son record enviable de 1.50.1. Quant à Guy, il ne serait pas surpris que Lit De Rose l’an prochain puisse elle aussi descendre sous la barre des 1.50.

Lit De Rose et Stéphane Gendron à H3R en 2019

 

Esprit Dequipe

 

Quand vous lirez ces lignes, vous saurez si Esprit Dequipe, la pouliche de Cassandra Lecourt, a gagné la finale de la série Harvest, présentée hier soir à Mohawk pour un enjeu de plus de 50 000$ . Si ce devait être le cas, les 25 000$ de la bourse s’ajouteraient  aux 41 000$ qu’elle a déjà encaissés, tout en prenant un record de  1.52.1 Esprit Dequipe est aussi la fille de Intense et elle a pour géniteur Big Jim.

«  Cassandra a beaucoup de mérite d’avoir rendu cette pouliche à ce niveau, de préciser Guy Corbeil. Elle était spéciale et difficile et avait besoin d’un environnement différent que celui que nous pouvions lui offrir à la ferme. Elle avait tout un tempérament  fougueux et chapeau à Cassandra d’être parvenue à la maîtriser. » D’ailleurs, les amateurs de courses à H3R se souvienent certainement d’avoir lu les commentaires de Cassandra concernant sa pouliche qui représentait pour elle un beau défi, défi qu’elle a brillamment relevé.

Esprit Dequipe filant vers la victoire à H3R l’été dernier

 

En bout de ligne, voici deux sujets produits au Québec qui s’illustrent ailleurs et dont les gens d’ici peuvent être fiers à juste titre. Selon Maxime Velaye, l’entraîneur au Québec de Lit De Rose, la jument devrait terminer son année en novembre à Toronto et revenir ensuite à la maison. Pour Esprit Dequipe, on a bien l’impression que s’il y a eu victoire hier, ce qu’on lui souhaite ardemment, sa saison aussi pourrait se terminer. Bravo à tout ce monde qui fait honneur à l’expertise québécoise.

 

NDLR On reviendra sous peu sur une autre réussite québécoise là-bas, Angers Bayama de la Ferme du même nom, qui vient d’aligner cinq victoires d’affilée à Mohawk et qui se prépare au moment d’écrire ces lignes à disputer  demain la finale du Harvest pour les ambleurs de 3 ans.

 

RIP

Les collègues de François Carignan à H3R offrent à ce dernier leurs plus sincères condoléances à l’occasion du décès de son frère Gilles,  survenu le 13 octobre dernier. Dans un geste hautement humanitaire, le défunt a légué son corps à la science. Les funérailles auront lieu demain, samedi, 16 novembre, en l’église de Gentilly à  11h. La famille recevra les condoléances sur les lieux mêmes de l’église à compter de 10h. Selon les dires de notre collègue, son frère a été lui-même impliqué dans le monde des courses et a toujours été très supportant dans les projets de François à l’hippodrome.