HP Starlette joue la trouble-fête

August 24, 2019

Les certitudes avec les trotteuses de 2 ans ne sont pas nombreuses. On en a eu une preuve de plus, s’il en fallait une, alors que Emotions Durables, la solide trotteuse de Cassandra Lecourt a brisé son allure au signal du départ, ouvrant la voie à une congénère qui elle, a fait un parcours sans faute : HP Starlette, une fille de Muscle Mass entraînée par Daniel Martin et conduite par Stéphane Brosseau pour les proprios et éleveurs MM Hamel et Désautels. Une victoire en 2.04.4, une première dans la vie de la pouliche.

 

« Ce ne sera pas la dernière »

 

Belle unanimité du conducteur Brosseau et de l’entraîneur Martin : « C’est une pouliche de talent avec beaucoup de bon vouloir. Une victoire survenue alors qu’elle n’est pas à 100%, plusieurs poulains pouliches se ressentant des écarts de température entre des journées chaudes et des nuits fraîches. Daniel d’ajouter qu’on lui avait dit durant le séjour de la pouliche à Toronto qu’elle serait bonne sur une piste d’un demi-mille, puisqu’elle a une belle facilité à prendre les virages. Un atout sérieux, s’il en est. »

C’est de belle façon que la pouliche HP Starlette a signé sa première victoire en carrière avec Stéphane Brosseau aux guides

Pour Stéphane, pas de doute : «  La pouliche a un beau potentiel. Vrai que plusieurs de ses rivales ont brisé leur allure, mais cela n’enlève rien à sa victoire. Ça fait partie de la course. Disons que si elle continue de cette manière, elle sera en excellente posture pour la finale du 8 septembre. » Comme toujours, il faut souligner que le chrono final n’est pas le plus impressionnant, mais il faut en même temps dire que la dernière demie a été franchie en 1.01.1.

 

Babidibou comme un grand

 

On attendait une belle lutte dans la 3e course, et c’est exactement ce qu’on a eu alors que trois des belligérants, Babidibou, Major Bay et Tuscan Titan ont animé le spectacle qui s’est soldé par la victoire du protégé de Maxime Velaye, confié à Stéphane Gendron pour les proprios Isidoro Russo et Guy Corbeil. « Ce soir, j’ai laissé les autres faire le travail, de plaider philosophe Stéphane Gendron. Je n’ai fait appel au poulain que durant le dernier quart de mille; le reste, c’est les autres qui l’on fait. » Stéphane parlait évidemment de Major Bay qui tentait un fil en fil, attaqué à un moment donné par le fougueux Tuscan Titan, pendant que Babidibou trottait tranquillement dans le 2e fauteuil.

Babidibou #4 remporté son duel face à Major Bay, dans une finale serrée

Comme il arrive fréquemment dans ce genre de situation, c’est la deuxième demie qui comptait, un retour au bercail en 1.00.3, dernier quart 29.1. Du beau trot, prometteur pour le 8 septembre.

Kenogami Coco sans effort

 

La 5e course semblait l’affaire de Kenogami Coco, un protégé de Jean-François et Marie-Claude Reid, entraîné par Dany Fontaine et conduit par Stéphane Brosseau.  Pas de rival vraiment sérieux, donc des fractions conservatrices comme on en voit peu : 1.04.3, 2.06.4. N’ayez crainte cependant, le poulain est de taille avec les meilleurs, c’est du moins l’avis de Stéphane Brosseau et de Linda Bélanger, l’adjointe de Dany Fontaine : «  Ce fut une séance d’entraînement. Il fallait garder le poulain attentif à son travail, ce qui n’est pas toujours évident en pareille circonstance. Mais l’essentiel fut fait et il sera prêt pour la finale. »

Kenogami Coco a signé sa 2e victoire en carrière sans être vraiment inquiété

 

Un trio dominant

 

Comme il arrive souvent de ce temps-ci à H3R, ce sont les trois conducteurs de pointe que sont Stéphane Gendron, Stéphane Brosseau et Pascal Bérubé qui se sont signalés avec chacun un doublé. Maxime Velaye en a fait autant chez les entraîneurs, tout comme Denis Guériel. Le mille le plus rapide de la soirée est revenu à Stock, un protégé du couple Binet-Bérubé, 1.56.3 par cette soirée fraîche à souhait.

Stock ( Pascal Bérubé ) a amblé le mille le plus rapide de la soirée, 1.56.3

 

On se retrouve dimanche avec les toutes dernières éliminatoires, encore de la Coupe de l’Avenir mais pour les ambleurs, ambleuses. Dix courses, signal du premier départ 13h.