Des records de piste menacés dimanche

July 27, 2019

Canaco Motion, 1.55.1, pouliche de 3 ans entraînée et conduite par feu Roger Lapointe : on est en 1996 / Duc Dorleans, 1.52.4, poulain de 3 ans, entraîné par Jacques Dupont, conduit par Daniel Dubé, 2013. Sont-ce là des records atteignables ou dépassables ce dimanche par nos  poulains et pouliches de 3 ans, 2019 ? Chose certaine, rarement au cours des dernières années H3R a –t-il été en mesure de rassembler pour un même programme de la Coupe des Éleveurs, autant de talent. Et faut-il aussi le mentionner, quelle carte exceptionnelle mise sur pied par le secrétariat des courses ! Du bonbon !

 

Les poulains ambleurs

 

Ils sont moins nombreux que leur contre-partie femelle, mais quels super spécimens ! Les treize poulains ont été répartis en deux divisions, une de sept, l’autre de six dans les épreuves 2 et 3 de ce fantastique programme. L’ingrédient pour beaucoup de vitesse à l’intérieur d’une même course, hormis les éléments climatiques qu’on annonce favorables, c’est l’égalité des forces en présence ou à tout le moins, plus qu’un candidat à la victoire. Et c’est précisément ce que nous aurons dans la 2e course, mettant en vedettes Ashleysbest et DGs De Vito. Le premier vient de rouler deux fois dans les 1.55, le second en 51 et en 52 à Mohawk. Cela devrait provoquer des étincelles. Ajoutez à cela un Dernier Essai qui ne compte que trois petites courses en 2019 et qui est susceptible d’aller de plus en plus vite, et vous avez les ingrédients pour un super beau match.

Après avoir gagné de toutes les manières, Ashleysbest relèvera-t-il un nouveau défi dans la Coupe des Éleveurs ?

 

L’autre division, dans la 3e course, promet d’être encore plus costaude avec sur la sellette HP Napoleon,  récent vainqueur en 1.51 dans un Grassroots à Mohawk, versus le gagnant de la Coupe de l’Avenir en 2018, YS Sunshine, un gagnant chez nous en 1.54.2 le 14 juillet. Tout oppose ces deux belles machines de l’amble : les éleveurs ( Sarrazin vs Hamel-Paquin ), les géniteurs (Sunshine Beach vs Big Jim ) , les entraîneurs ( Allard vs Richard ). On devrait avoir tout un match, surtout si les quatre autres rivaux s’en mêlent! De quoi saliver et approcher les 1.52.4.

HP Napoleon, un poulain de tous les possibles

 

Les pouliches ambleuses

 

Les pouliches ne seront pas en reste, d’autant qu’elles sont plus nombreuses. Elles seront dix dans la 7e course, neuf dans la 4e. HP Xanadu est le choix de la cote matinale dans la 4e pour l’écurie Daniel Martin, même si celle-ci a hérité de la 8e position. Akita Bayama, donnée second choix devrait s’améliorer de départ en départ. Elle n’en compte que deux petits et elle vient de réaliser le même chrono que sa rivale. Les deux ont connu une année tranquille à 2 ans et espèrent sans doute une explosion pour cette année. Écurie Daniel Martin versus celle d’Yves Filion.

Cooking The Speed, la reine à 2 ans, met son trône en jeu cette année

L’autre division opposera la gagnante de la Coupe de l’Avenir en 2018 et du Bombardier, Cooking The Speed de l’écurie Allard, à Moneymakehersmile de l’écurie Dany Fontaine. La stratégie sera déterminante puisque la pouliche d’Yves Sarrazin devra faire avec la 9e position, ce qui n’est pas une sinécure. Elle retrouve heureusement Stéphane Gendron. Quant à la pouliche de Sotirios Anastopoulos, après un lent départ, elle réalise actuellement ses meilleures performances de la saison. Ajoutez à ces deux belles pouliches, la surprenante Esprit Dequipe de Cassandra Lecourt, toujours invaincue cette année devant son public.  Son meilleur chrono est 1.57.4. La pouliche a eu des problèmes de coliques et revient en piste après un mois d’absence. Cela affectera-t-il son rendement dimanche ? On verra bien.

Esprit Dequipe, la sensation 2019, revient après un mois d’inactivité

 

Épreuves de soutien de qualité

 

Comme si ces quatre divisions de la Coupe des Éleveurs n’étaient pas suffisantes, les amateurs auront en outre droit à trois épreuves dites Préférés 1 & 2, dotées à 5 500$ chez les ambleurs, chez les ambleuses et au trot. Trois courses qui sont handicap et qui devraient donner quelques maux de tête aux analystes et aux parieurs. Plus, une course de deux milles, de la Série Vers le 5 milles, avec dix partants. Comme elle fait partie de la dynamique du CR, les conducteurs non-professionnels comme Kiwon Waldron, Pierre Ouellette Jr, Jean-Serge Brazeau sont admissibles. Appleby Hanover de l’écurie Allard y fait figure de favori.

 

Amateurs de courses, avant la relâche habituelle du début d’août, vous êtes donc conviés à un programme complet de onze courses, plus palpitant et plus dynamique que jamais. Tout un rendez-vous que celui du 28 juillet, 13h, avec vos animateurs habituels en ondes vers 12h30 qui vous aideront à décortiquer tout cela.