Bruits de paddock du 6 septembre

September 6, 2019

Fébrilité est certainement le mot le plus convenable pour désigner l’atmosphère qui prévaut dans les différentes écurie du Québec à l’aube de la présentation de la journée des Coupes, prévue pour dimanche. Plusieurs écuries joueront leur va-tout pour l’occasion, une journée qui décidera si la saison a été fructueuse, moyenne ou mauvaise. Vingt-sept entraîneurs différents enverront dimanche au moins un cheval en piste, une statistique éloquente.

Une scène qui se répétera huit fois, dimanche

Évidemment les écuries surtout dédiées aux jeunes chevaux se feront encore cette année remarquer par le nombre de sujets délégués en piste. Ainsi Dany Fontaine et Francis Richard enverront sept de leurs protégés en piste, Maxime Velaye six, Denis Guériel, Yves Filion et Daniel Martin quatre. Ces écuries seront naturellement à surveiller de près.

 

Il y a de la relève sur la piste. On a vu au cours des derniers mois Steven Gagnon et Christian Gagnon faire leurs débuts. D’ici quelques semaines, ce sera au tour de Samuel Fillion; celui-ci a déjà en banque six des dix qualifications requises. Ses succès à répétition sur le Circuit Régional ont beaucoup attiré l’attention et on le dit promis à un bel avenir. C’est la filière Louis-Philippe Roy, Gaspésie Bas-du-Fleuve. Pour l’an prochain, pourraient bien s’ajouter Jimmy Gagnon et Kevin Bernard, impatients eux aussi de réaliser leurs rêves en piste.

Steven Gagnon

 

Francis Guillemette passera sous le bistouri sous peu pour des problèmes récurrents de santé. Il a donc dû se défaire de ses chevaux, dont la pouliche de 2 ans, Cant Fight Fate, d’autant que son associé dans la pouliche, Tyler Jones, retourne cet automne sur les bancs de l’école. La meilleure des chances à Francis à qui nous souhaitons un complet et rapide rétablissement. On ne doute pas qu’il revienne de cette épreuve en grande forme et prêt à reprendre les rênes d’une petite écurie.

Francis Guillemette

 

Ce sera samedi la 8e édition du Circuit Régional à St-Esprit à la Ferme de la famille Allard. Pour l’occasion, 71 des 78 chevaux inscrits seront en piste. Les populaires compétitions du Challenge des conductrices, Challenge des conducteurs amateurs, celui des conducteurs amateurs propriétaires prendront l’affiche. René sera sur place et il voudrait cette année rendre hommage à quatre personnes décédées qui ont  joué un rôle de premier plan dans sa carrière, surtout dans les débuts. Il a ainsi pensé honorer Denis Malo, Jean-Marc Bouchard, Mario Lachance et Robert Piché. Un beau geste de sa part. C’est donc le rendez-vous de ce samedi, premier départ à 13h.

 

On a vu au cours des derniers mois, plusieurs groupes de proprios se former pour procéder à l’achat de chevaux. Après le Groupe de l’ATAQ, les groupes de proprios du couple Binet-Bérubé,  voici maintenant des groupes récemment formés dans l’écurie de Francis Richard. On partage les profits s’ils sont au rendez-vous, mais on s’assure aussi de partager les risques en cas de problèmes. Une voie de l’avenir ? Très possible.

 

La chance d’interviewer les conducteurs lors du Prix d’Été permet aussi d’avoir quelques infos hors d’ondes qui ne sont pas dénuées d’intérêt. Ainsi, pour les conducteurs McClure et Drury, c’était une toute première visite à H3R. Bob McClure faisait remarquer que sa maman était née à Magog, au Québec. Il a donc à sa façon des racines québécoises.

 

La 6e édition du Prix d’Été passera à l’histoire, pas de doute. Ce record canadien, à bien y penser, pourrait tenir quelques années. C’est encore plus vrai à H3R ! Qui l’eût cru ? Un mille sous les 1.50 à H3R !

 

On vous revient demain, avec des détails sur la Journée des Coupes, les inscrits et leurs prétentions de victoire. Chose certaine, ce sera toute une journée ! La salle à manger affiche déjà complet !