Bruits de paddock du 10 mai

May 10, 2019

Par Daniel Deslisle.

C’est un André Champagne de fort bonne humeur qu’on a croisé au paddock dimanche dernier à la suite des performances de deux de ses trois pensionnaires actuels : victoire et nouvelle marque à vie pour le trotteur de François Morin, SG Goliath King en 2.00.2 et brillante seconde place pour PL Gyro, le chouchou de Lina Montembeault, dans la toute première course de l’après-midi, disputée sur des chapeaux de roues en 1.57.3. André s’occupe aussi pour le compte de François Morin, de Bet I Can Fly, un cheval qu’on devrait voir rebondir sous peu.

Deniza Petrova et Justin Filion entraînent en vue de la prochaine saison, huit chevaux répartis comme suit : quatre 2 ans, deux 3 ans, un quatre ans, un cinq ans. Le 5 ans, Kinnder Dangerous nous est bien connu, le 4 ans Kinnder Jackson aussi. Samedi, on a tenté en vain de qualifier la trotteuse de 3 ans Kinnderunbelievable. Pas de doute, connaissant le sérieux de la préparation de ces deux-là, les écuries Kinnder devraient connaître une autre fructueuse saison.

Le colosse de Mont-Joli, Jean-Luc Bérubé, en plus de faire courir son ambleur Eataam Whosurboy domptera cet automne deux jeunots, un par Yankee Cam et un autre par Moonbeam. Il a aussi un poulain à naître par la jument Canaco Zenia. Un gentleman et un fin connaisseur ce Jean-Luc.

Le couple Turcotte-Paquin, sûrement l’un des plus sympathiques de la colonie trifluvienne entraîne présentement six chevaux dont les plus connus sont HP Rayan Art Jules, 3e dimanche, Jazz, 4e dimanche, Drunk Story une Big Jim par leur jument Diaz qui s’est qualifiée samedi. Ajoutez à cela deux 3 ans pour le compte de David Barrette. Plus encore, ils ont une soeur de Jazz par Sportswriter et un frère de Drunk Story par Big Jim et vous avez le portrait d’un duo qui ne chôme pas. Tout ça dans une écurie de Ste-Marthe ( du Cap celle-là ) qu’il partage avec Jean Lord et Frédéric Maine.

Parlant d’écurie, celle du Ranch 55, près de l’autoroute du même nom à Bécancour, est une véritable ruche. Pas moins d’une cinquantaine de chevaux appartenant à plusieurs entraîneurs y sont cantonnés sous la supervision de Jean Jutras, lequel prend son rôle très au sérieux et est très fier à juste titre de la qualité des installations qu’on y retrouve.

Martine Biron qui a connu plusieurs problèmes majeurs de santé, et à qui l’on souhaite plein de bonnes choses avec sa pouliche Majelyca, l’a qualifiée samedi dernier. L’an passé la pouliche par Windfall Blue Chip y était allée d’une victoire en 2.02.1, à 2 ans bien évidemment, ce qui laisse entrevoir une bonne saison à venir.

Glass Shadow fait maintenant le bonheur de son entraîneur et proprio, André Crête de Warwick. Le cheval qu’André a acheté de Marc-André Cormier l’an passé a bien paru à sa première sortie dimanche, une belle 2e place en 1.57.1, derrière Surf Report. André élève en plus une pouliche de 2 ans.

M. Vincent Rhéaume et sa discrète épouse étaient sur place lors d’un samedi de qualification pour donner un coup de main à Kevin Maguire et faire le paddock du coriace Sir Chopin, acheté récemment de M. Noël Ferland. M. Rhéaume s’occupe aussi au cours des derniers mois d’une 2 ans par leur jument Dancers Cam. La pouliche est par Shanghai Phil.

Pierre Ouellette était évidemment tout sourire suite à la belle victoire de sa pouliche Better Now, de fil en fil, dimanche en 2.00.1 avec Stéphane Gendron aux guides. Cette fille de Betterthancheddar a gagné plus de 31 000$ en 2018 et demeure une valeur sûre dans cette catégorie. Pierre a aussi la demi-soeur de sa pouliche, celle-là par Thinking Of Loud. Il entraîne en tout quatre chevaux.


9; Better Now; Gendron Stephane; 2:00.1; 2019-05-05

C’est un André Larocque revivifié qui marquait sa présence dimanche avec son bon vieux Onyx Va, maintenant âgé de 13 ans. L’homme et sa bête ont surmonté quantité d’épreuves au cours des dernières années mais sont positifs à l’aube d’une autre saison. André a une demi-soeur d’Onyx qui aura un an dans quelques jours. Cette pouliche nommée Tourmaline Va est par Up The Credit.


5; Fancy Girl; Picard Francis; 2:01.3; 2019-05-05

Les gens de chevaux ont bon oeil. Or quand ils affirment que Fancy Girl, la pouliche des frères Picard, est hyper bien conformée, une ‘image’ comme ils disent, il faut les croire. Dimanche la fille de leur jument SOS Kendra s’est donné un premier record de 2.01.3. Et ce n’est pas fini, pense-t-on.