Avant de tourner la page sur 2019

December 28, 2019

Quelques jours, quelques heures encore et 2019 ne sera plus qu’un souvenir. Un souvenir dont se détacheront quelques événements heureux ou malheureux dans nos mémoires un brin engourdies. Nul doute que si vous êtes un amateurs de courses sous harnais, spécialement au Québec, il y a un événement que vous ne voudrez pas oublier : il s’est passé le 18 août dernier à H3R et il aura marqué à jamais les esprits. C’est le mille record de This Is The Plan en 1.49.1. Jamais sur le sol canadien un cheval n’aura été aussi vite sur un tracé d’un demi-mille.

Si vous étiez sur place comme quelques milliers d’amateurs de tous les coins de la province, un après-midi ensoleillé, vous n’êtes pas prêts d’oublier. Le #2b dans cette 6e édition du Prix d’Été s’appelait This Is The Plan. Il était conduit par un p’tit gars qui a grandi sur place à Trois-Rivières, sur le site des anciennes écuries, Daniel Dubé. Le favori de la course était cependant le redoutable Jimmy Freight conduit par une autre gloire locale, Louis-Philippe Roy. Au signal du départ, la stratégie de Daniel était claire : prendre les devants à tout prix. Et quand on connaît l’habileté de Daniel pour faire décoller un cheval de la barrière, on n’était pas étonné qu’il réussise cette manoeuvre capitale.

 

Avec l’allure que Daniel faisait mener au peloton, il était aussi évident pour les autres conducteurs, qu’il valait mieux ne pas s’aventurer trop tôt à l’extérieur.  Avec un 1er quart en 26.2, puis une première demie en 54.4, le tempo était très rapide. Lorsque Jimmy Freight s’est présenté à l’extérieur peu avant le demi-mille, la bataille s’est amorcée entre ces deux ‘locaux’ et une fois de plus Jimmy Freight, aussi vaillant fut-il, déploya des efforts qui se sont avérés vains. Mais la cadence s’est accentuée avec un troisième quart en 1,21.2.  Le reste fut une formalité : This Is The Plan a accentué son avance et il en détenait une de plus de deux longueurs sous le fil, en un incroyable 1.49.1. Record du tracé, record canadien, record de l’épreuve à un cinquième de seconde du record du monde !

 

Une course mémorable qui restera sans doute gravée dans plusieurs mémoires. Des amateurs de tous âges qui n’auraient jamais pensé, comme votre humble serviteur, voir pareille chose se produire à H3R. Tourner la page oui, mais pas pour oublier ! On soulignera à juste titre ce mille exceptionnel au prochain Gala des Champions, comme ayant été l’événement par excellence en 2019.

 

Bruits de paddock ( d’ailleurs )

 

Les derniers jours ont été jalonnés d’événements heureux pour quelques personnes impliquées dans les chevaux. Ce fut le cas le 19 décembre dernier quand le cheval de Marc Lemay, conduit par Chris Christoforou et entraîné par Richard Moreau, Machin A Trick, a illuminé le tableau de Mohawk avec une victoire en 1.54.4 à 108/1 !. De dernier à premier dans la longue ligne droite. Une fin à l’emporte-pièce pour ce cheval bien connu à H3R. Kinnder Jackson de l’écurie Petrova a terminé 4e dans la même course.

Machin A Trick ( Pierre-Luc Roy ) filant vers la victoire à H3R

 

Traceur Hanover, le cheval de Richard Berthiaume, payé 100 000$ à l’encan d’Harrisburg en 2013, est devenu millionnaire le 21 décembre dernier à Mohwak, avec une solide 2e place sous le fil. Conduit par Sylvain Filion et entraîné par Benoît Baillargeon, ce fils de Western Ideal aura en plus connu une autre solide saison avec des gains de plus de 185 000$ . Imaginez : il réalisé ce soir-là un chrono de 1.50 pile ! Tout un cheval !

 

Parlant de beaux moments pour les gens d’ici, que dire de la 3e place de Siddhartha, le cheval de David Barrette, entraîné par Louis-Philippe Turcotte,, le 21 décembre dernier. Un grand moment pour tous ces grands passionnés que sont David, Louis-Philippe et Marie-Pier Paquin, un moment inoubliable réalisé sur le grand tracé de Mohawk. Cet événement a été reçu avec une immense fierté toute légitime.

Siddhartha et Pierre-Luc Roy à H3R plus tôt en 2019

 

Ce Siddhartha est un fils de So Surreal, né d’une mère Bettors Delight, Diva La Delight, vendue depuis à la Ferme Auclair. La poulinière a donné, outre Siddhartha, une pouliche qui a eu 2 ans en 2019 et un poulain né en 2019, les deux par Sunshine Beach. On imagine qu’on aura des nouvelles de tout ce beau monde dans les mois qui viennent.

 

En terminant, chers amateurs de courses sous harnais, au nom du CJQ, meilleurs voeux de santé, de prospérité, de bonheur pour l’an nouveau. Souhaitons-nous comme fervents amateurs, d’autres nombreux et inoubliables moments en 2020.